QUEL MONTESSON DEMAIN ?

+6000

HABITANTS D'ICI 2030

POUR NOUS C'EST NON !*

"Je veux négocier un nouveau plan de développement urbain pour garantir notre cadre de vie"

Cyril BILLIARD

Candidat à la Mairie de Montesson

* Projection sur la base des 2368 logements inscrits dans le PLU proposé par la municipalité sortante

​Montesson change et son esprit village disparaît peu à peu.

Notre ville se transforme pour répondre au besoin de nouveaux logements en région Île-de-France et à l’urgence climatique.

Parce que la densification urbaine réduit l'utilisation d’espaces et de ressources, dégage des économies en termes de réseaux et contribue à la diminution de consommation énergétique liée au déplacement de personnes, elle est incontournable. Mais la densification urbaine ne doit pas être subie et doit être ralentie.

C'est pour cela que nous voulons conduire le développement urbain de Montesson selon trois principes fondamentaux :

  • Anticiper les besoins en équipements collectifs qui doivent nécessairement accompagner toute croissance prévue de population (crèches, écoles, centres de loisirs, offre médicale, transports urbains, stationnement …)
  • Imposer des règles contraignantes aux promoteurs pour permettre le développement  d'un cadre de vie choisi au service des générations futures

  • Nous inscrire dans une vision à long terme incluant une très large concertation des citoyens.

 

Le développement urbain de la décennie à venir doit être pensé à travers le prisme de nouvelles expertises, tant en matière de vision que de méthode de travail.

 

L'ouverture ou non de l'A14 sera également au cœur des enjeux pour notre ville. Je veux donner aux Montessonnais la possibilité de choisir de façon éclairée l'avenir de leur ville. Mais, et ce sera ma seule préoccupation, ce choix devra avoir un impact positif sur l'environnement et les conditions de vie, dans l’intérêt commun des citoyens

A lire aussi :

​Ce que prévoit la mairie ?

Crédit photo : D.Goudeau

La Municipalité sortante a mis en révision le PLU** de la ville. Il nous éclaire sur sa vision de l'évolution de nos quartiers.

CE QUE PROPOSE LE NOUVEAU PLU** :

+2.368 LOGEMENTS EN 10 ANS

NOUS N'EN VOULONS PAS !

 

Depuis les années 80, la ville a accueilli en moyenne 150 habitants supplémentaires par an.

 

Le nouveau PLU proposé par la municipalité sortante prévoit de multiplier ce rythme par quatre et d'accueillir environ 600 nouveaux habitants supplémentaires chaque année jusqu'en 2030.

 

Montesson n'a jamais connu une croissance aussi forte, qui impactera la physionomie de la ville à tout jamais.

Evolution de la population de Montesson et prospective du plan de la municipalité sortante

**Qu'est-ce que le PLU ?

Le Plan Local d'Urbanisme (PLU) est le principal document de planification de l'urbanisme au niveau de la commune. Il donne une vision et régit les règles de construction dont vont dépendre les accords de permis de construire.

Source INSEE et projection sur base du nombre de logements nouveaux prévus

Ce que nous ferons pour le cadre de vie :

 

  • Ralentir la densification urbaine

  • Imposer aux promoteurs les conditions d'un développement durable

  • Donner la priorité aux résidents Montessonnais dans les nouveaux programmes

  • Créer un lien entre les quartiers

  • Rendre la ville exemplaire en matière de mobilités douces

  • Revoir les plans de stationnement et de circulation

  • A14 : Mener une étude d'impact et d'opportunité et ouvrir un débat

Des ambitions pour chaque quartier :

  • La Borde : Défendre un projet équilibré et concerté, alliant respect du cadre de vie et dynamisme commercial
  • Le Centre : Protéger l'esprit village
  • Les Rabaux : Préserver la quiétude du quartier et imposer l'adoption de caractéristiques écologiques et environnementales à tout nouveau projet

 

Dès 2020, Montesson a besoin d'élus capables :

  • de négocier avec les autorités un taux de croissance des logements plus raisonnable
  • de maîtriser l'évolution du développement urbain de la décennie à venir grâce à leur professionnalisme

 

L'ouverture de l'A14 ou son refus est probablement la décision la plus engageante pour l'avenir de notre ville, l'environnement, l'économie de notre Boucle de Seine et les mobilités de ses habitants. Nous prenons ici l'engagement d'une décision responsable et sans dogmatisme. Elle résultera d'une grande concertation que les Montessonnais appellent de leurs vœux.

Nous nous engageons à :

  • Mener une étude d'impact pour mesurer les conséquences sur le trafic routier en ville et dans la Plaine, la pression immobilière, ... ,
  • Evaluer les effets positifs sur les temps de trajets, l'attractivité économique, la baisse des émissions de CO2, ... par le biais d'une étude d'opportunité,
  • Etudier toutes les options possibles : pas d'ouverture, ouverture partielle vers l'Ouest ou vers Paris, ouverture totale, à tous ou uniquement aux bus et covoiturage, .... ,
  • Organiser un grand débat pour échanger ensemble autour des options envisageables,
  • Soumettre les solutions retenues au choix des montessonnais.

ISABELLE LESAVRE

ARCHITECTE DPLG

en charge des groupes de travail sur l'Urbanisme.

" L'urbanisme d'une commune doit s'appréhender dans sa globalité. Pour cela, il faut gérer les contraintes géographiques, écologiques, énergétiques, réglementaires et d'intégration urbaine de façon cohérente.

Le PLU doit être suffisamment précis et visionnaire pour fixer les règles de développement de la ville permettant d'améliorer le cadre de vie de ses habitants. "

CECILE BRUN

INGENIEURE GENIE CIVIL

en charge des groupes de travail sur le cadre de vie et les travaux.

" La gestion des travaux d'une ville demande une planification exemplaire. Au-delà du nombre d'intervenants, des différents corps de métiers impliqués, il faut toujours penser que les premiers impactés sont les habitants. Une bonne gestion et une anticipation suffisante permettent de minimiser les désagréments et d'assurer la sécurité des citoyens. "